CAN 2025: la CAF n’est pas venue «retirer l’organisation à la Guinée»

La Confédération africaine de football est en visite en Guinée, pays qui doit abriter la CAN 2025. Mercredi 31 août, la délégation de la CAF a rencontré le ministre de la Jeunesse et des Sports guinéen, Lansana Béa Diallo, et le chef d’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya. Le président de la Fédération béninoise de football, Mathurin de Chacus, à la tête de la délégation, a déclaré : « Nous ne sommes pas venus pour retirer l’organisation à la Guinée ». Et d’ajouter : « Nous sommes venus pour voir si la Guinée a des propositions pour convaincre la CAF de lui faire toujours confiance pour l’organisation de cette CAN 2025. » Lundi 29 août, les autorités guinéennes avaient indiqué que la CAN 2025 était élevée au rang « d’intérêt national et prioritaire ». « Ils sont venus avec un message, et ce message était : "Est-ce que 2025 est faisable pour nous (Guinéens) ou pas ?" », a déclaré la ministre des Sports Lansana Bea Diallo. L'équipe de la CAF a évoqué la possibilité de reporter la CAN 2025 à 2026 ou 2027, selon Lansana Bea Diallo. Mais celui-ci a précisé que le colonel Mamadi Doumbouya n'avait pas l'intention de déplacer l'événement. Accueillir le plus grand événement sportif d'Afrique est un défi majeur pour la Guinée, qui souffre d'un manque chronique d'infrastructures sportives et de transport. « Aujourd'hui, nous sommes réellement rassurés des dispositions de la Guinée », a déclaré Mathurin de Chacus après la rencontre avec le colonel Doumbouya dans des propos diffusés par la télévision d'État guinéenne, précisant que la délégation allait rendre compte de sa mission à la CAF.


Lire la suite sur RFI