Publicité

CAN 2024 : la Guinée affaiblie par "un petit virus" avant son élimination par la RD Congo

La RD Congo a pris le meilleur sur la Guinée vendredi en quarts de finale de la CAN 2024 (3-1). Après le match, le gardien du Syli national Ibrahim Koné s'est présenté en zone mixte, révélant qu'"un petit virus traînait dans le groupe" guinéen avant le quart de finale. Il a toutefois précisé que "ce n'est pas une excuse" pour leur défaite sur le terrain.

La Guinée avait pris le match par le bon bout, vendredi 2 février, face à la RD Congo en ouvrant le score, avant de finalement s'incliner face aux Léopards (3-1). En quarts de finale de la CAN 2024, la bande de Chancel Mbemba a finalement maîtrisé son sujet face à un Syli national qui a eu du mal à réagir.

À lire aussiLe programme des demi-finales de la CAN 2024

Pour expliquer cette méforme guinéenne en fin de rencontre, une partie de la réponse a été donnée en zone mixte par leur gardien. Selon Ibrahim Koné, plusieurs joueurs de la Guinée ont eu à faire à un "petit virus" avant la rencontre face à la RD Congo.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Nigeria... Tous les quart de finalistes de la CAN 2024 au crible
Le programme des quarts de finale de la CAN 2024
CAN 2024 : la RD Congo sort la Guinée en quarts de finale, retrouvez le déroulé du match