CAN 2022 Féminine: Reynald Pedros a remporté son premier pari avec le Maroc

L’équipe du Maroc s’est qualifiée pour la Coupe du monde féminine 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande, le 13 juillet à Rabat, en battant 2-1 le Botswana en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2022). Pour son sélectionneur, le Français Reynald Pedros, nommé fin 2020, le contrat est en grande partie rempli avec ce premier Mondial, même si l’ancien milieu de terrain ne compte pas s’arrêter là et espère se qualifier en finale, le 18 juillet face au Nigeria.

De notre envoyé spécial au Maroc,

« Est-ce que j’ai la tête de quelqu’un qui a déjà la tête en Australie et en Nouvelle-Zélande ? » Reynald Pedros, sélectionneur de l’équipe nationale féminine du Maroc, est aussi efficace pour dribbler les questions qui lui déplaisent en conférence de presse qu’il l’était pour se débarrasser des défenseurs adverses durant les années 1990. L’ancien milieu de terrain du FC Nantes et de l’équipe de France (1993-1997) sait pourtant ce qu’un Mondial représente, lui n'a pu goûter aux Coupes du monde 1994 (élimination face à la Bulgarie) et surtout 1998 (non-retenu).

Cette réussite sur les bancs de touche n’étonne plus son ancien coéquipier nantais, Japhet N’Doram. « Reynald a déjà fait ses preuves. Il a eu de très bons résultats partout où il est passé. Sa reconversion n’est donc plus une surprise pour qui que ce soit », souligne le Tchadien.

Raynald Denoueix conclut : « Je suis heureux pour lui, que ça se confirme avec cette équipe féminine du Maroc. Il le mérite. J’espère que ça ira même un peu plus loin. Ce serait chouette pour lui, son équipe et le Maroc qu’ils gagnent quelque chose. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles