CAN 2022 Féminine: face au Nigeria, le Cameroun veut faire chuter les reines d'Afrique

Le Cameroun affronte le Nigeria en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine (CAN 2022), ce 14 juillet à Casablanca. En jeu également, une qualification directe pour la Coupe du monde 2023. Mais pour les Camerounaises, il s’agit aussi de briser l’hégémonie de Nigérianes triples championnes d’Afrique en titre et qui les ont battues quatre fois en finale de la compétition.

De notre envoyé spécial à Casablanca,

En 14 matches en Coupe d’Afrique des nations, les Nigérianes ont battu les Camerounaises dix fois, ont fait match nul trois fois et ont perdu une seule fois : en match pour la 3e place de la CAN 2012. Les Super Falcons se sont notamment imposées quatre fois en finale (1991, 2004, 2014 et 2016) face à leurs voisines. Ce n’est pas assez clair ? Alors ajoutons que le Nigeria a marqué 38 buts contre le Cameroun et n’en a encaissé que six dans le même temps…

Dans de telles conditions, est-il possible que les Camerounaises abordent le quart de finale de CAN 2022 face aux triples championnes d’Afrique en titre sans un petit complexe d’infériorité ? « C’est vrai que nous avons toujours perdu (sic) face au Nigeria et que c’est une très bonne équipe, souligne la défenseure Claudine Falone Meffometou qui en oublie même la victoire 1-0 de 2012. Mais c’est à nous de mettre tous les éléments pour briser cette chaîne. Il faut tout donner pour cela ».

« Mettre les Nigérianes dos au sol »

CAN 2022 féminine : calendrier, classements et résultats


Lire la suite

Lire aussi:
Christine Manie: «Le premier tour de la CAN féminine a été très riche en émotions»
CAN 2022 Féminine: des quarts Cameroun-Nigeria et Sénégal-Zambie
CAN 2022 Féminine: Rasheedat Ajibade, l’étoile montante du Nigeria

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles