CAN 2021: la CAF privilégie les défaites sur tapis vert aux reports

·2 min de lecture

Le comité d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF) a adopté ce vendredi 6 novembre plusieurs mesures pour l’organisation des matches des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2021 (reportée en 2022). Parmi elles, la possibilité de perdre une rencontre sur tapis vert.

Afin d’éviter le report de certaines des 48 rencontres programmées du 11 au 17 novembre en raison de la crise sanitaire, la CAF prévoit une « défaite sur tapis vert » 2-0, si une « équipe ne peut se rendre sur le lieu du match ou recevoir un match du fait des restrictions de voyage ou autres motifs liés à la Covid-19 ». Pour disputer ces rencontres, une sélection devra compter au moins « onze joueurs (dont un gardien de but) et quatre remplaçants ». Si ce n’est pas le cas, « elle sera considérée comme ayant perdu le match 2-0 », ajoute la CAF.

Pour éviter de perdre sans jouer, plusieurs sélectionneurs ont pris les devants en faisant le choix d’appeler un plus grand nombre de joueurs pour cette fenêtre internationale. C’est le cas notamment du technicien malien, Mohamed Magassouba, qui a dévoilé une liste de 37 « Aigles », ce mardi 3 novembre.

Des possibles dérogations au huis clos

Autre nouveauté par rapport aux deux premières journées disputées il y a un an : la Confédération africaine de football autorise cinq changements par équipe pendant les matches, comme c’est le cas actuellement dans la plupart des championnats européens, sauf en Angleterre.

Il en est de même du huis clos, en vigueur presque partout, et qui sera la norme pour ces rencontres, sauf « si le gouvernement de l’Association hôte souhaite la présence de spectateurs, alors l’Association en question se devra d’obtenir l’approbation de CAF. La capacité maximale du stade sera, dans tous les cas, limitée ». Quelques dérogations pourraient donc être accordées.