Campagnes de tests contre le Covid-19 : un test négatif ne constitue pas un "totem d'immunité" avant les fêtes, répète un infectiologue

franceinfo
·1 min de lecture

Les campagnes de tests massives contre le Covid-19 se poursuivent dans plusieurs villes de France à l'approche des fêtes. "Ce n'est pas cela qui va permettre de contrôler l'épidémie", avertit Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Un test négatif ne constitue pas un "totem d'immunité", avertit-il avant les repas de Noël et les réunions familiales liées aux fêtes de fin d'année.

franceinfo : Que pensez-vous des campagnes de tests massives, menées par exemple à Charleville-Mézières dans les Ardennes ?

Benjamin Davido : Je fais partie de ceux qui pensent que cette campagne de tests n'apportera pas la solution, car elle n'est pas assez exhaustive. On peut être négatif à un instant T et positif le lendemain. On risque de se retrouver avec le phénomène de l'arroseur arrosé, des gens qui pensent avoir le 'totem de l'immunité' puisqu'ils sont négatifs et peuvent aller se contaminer durant les fêtes. Ce n'est pas cela qui va permettre de contrôler l'épidémie mais bien le changement des attitudes qui va permettre de limiter les contacts et d'éviter de se contaminer.

Pour les Français qui souhaitent tout de même être rassurés par ces tests PCR et antigéniques, conseillez-vous une date précise, un délai à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi