Une campagne publicitaire de l'association anti-PMA et anti-IVG Alliance Vita retirée des gares parisiennes

franceinfo

Les affiches ont rapidement créé la polémique. Quelques jours avant l'examen du projet de loi bioéthique en commission spéciale du Sénat, puis en séance à partir du 21 janvier, l'association pro-vie Alliance Vita a décidé de lancer une importante campagne d'affichage. Sur ces pancartes installées depuis jeudi 2 janvier dans les gares parisiennes, l'organisation demande notamment de "respecter la maternité", "respecter la paternité" et "respecter la vie". Une allusion à ses engagements contre la PMA pour toutes les femmes et l'avortement.

Cette campagne d'affichage a été critiquée par plusieurs personnalités politiques. La maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est dite "profondément choquée et indignée par cette campagne anti-IVG et anti-PMA". Le conseiller région d'Ile-de-France, Maxime des Gayets, a lui dénoncé "une association comme Alliance Vita, qui entrave le droit à l'IVG" et qui "ne peut faire campagne ainsi dans l'espace public".

Médiatransports reconnaît une "négligence"

En fin de journée, la régie de Médiatransports, qui gère les espaces publicitaires de la SNCF et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi