"Sa campagne est quand même un peu excessive" : Pierre Lescure charge Claire Chazal qu'il remplace sur France 2

Les adieux sobres de Claire Chazal à
Les adieux sobres de Claire Chazal à "Passage des arts" sur France 2. - © Bertrand Noel - SIPA - FTV

Le présentateur de "Beau geste", nouvelle émission cinéma des dimanches soirs de France 2, a répondu à sa prédécesseur. Claire Chazal a mal vécu sa mise à l'écart et la suppression de "Passage des arts".

"Beau geste", première ! Ce dimanche 22 janvier 2023 à 23h05, Pierre Lescure succèdera à Claire Chazal dans la case dévolue à la culture. Fini "Passage des arts", place désormais à "Beau geste", du nom du film de 1939 réalisé par William Wellman, avec Gary Cooper. Le magazine préparera au long cours le terrain au Festival de Cannes, dont le présentateur a justement été le président de 2014 à 2022.

Ce passage de témoin en pleine saison n'a pas été du goût du Claire Chazal. "C'est brutal. Et c'est un grand sentiment d'injustice. Je n'ai absolument pas vu le coup venir", avait-elle déclaré à "Télérama" en décembre, évacuant d'un revers de main les faibles audiences du programme qui auraient motivé sa déprogrammation. "Le service public doit porter la culture et mettre de côté les objectifs d'audience", assurait-elle.

"Je ne savais même pas si mon émission serait sur France 2, France 3 ou France 5"

Interrogé dans "Le Parisien" sur son arrivée sur France 2, Pierre Lescure dit comprendre que Claire Chazal "soit amère" mais, d'après lui, "sa campagne est quand même un peu excessive". "Au départ", ajoute-t-il, "je ne savais même pas si mon émission serait sur France 2, France 3 ou France 5... J'ai trouvé un peu gonflé que ça devienne une grande cause nationale à ses yeux alors qu'elle n'a dit ni bonjour ni merci à Laurent Goumarre, qu'elle avait elle-même remplacé à l'époque". Claire...

Lire la suite


À lire aussi

Football : beIN SPORTS ne peut plus diffuser de matchs de l'Atalanta à cause d'un sponsor maillot
RMC Sport prolonge ses droits de l'UFC pour 5 ans
Apolline de Malherbe : "J'aurais adoré présenter 'Intervilles'"