Campagne électorale de Laurent Wauquiez: Najat Vallaud-Belkacem saisit la Chambre régionale des comptes

Fanny Rocher
·2 min de lecture
L'ancienne ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem, candidate à la présidence d'Auvergne-Rhône-Alpes, le 29 août 2020 à Blois - Guillaume SOUVANT © 2019 AFP
L'ancienne ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem, candidate à la présidence d'Auvergne-Rhône-Alpes, le 29 août 2020 à Blois - Guillaume SOUVANT © 2019 AFP

L'actuelle tête de liste PS aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé ce jeudi saisir la Chambre régionale des comptes après la publication d'un article du site d'informations Médiacités. Le média révèle que la Région, dirigée par Laurent Wauquiez, aurait "conclu un partenariat avec le média Néo" pour la diffusion de vidéos promotionnelles.

D'après le site d'informations, Néo, le média du journaliste Bernard de La Villardière, a conclu un accord avec la Région pour diffuser plusieurs vidéos promouvant l'image du territoire, quelques semaines avant les élections régionales.

Un "publireportage déguisé"

"Si cette information se révélait exacte, cette nouvelle campagne de communication serait parfaitement illégale", a expliqué la candidate dans un communiqué de presse.

"Aucune campagne de promotion des réalisations ou de la gestion d'une collectivité ne peut être organisée en période pré-électorale, pas plus qu’un nouveau support de communication ne peut être lancé. Laurent Wauquiez scellerait ici un partenariat avec un média dans la plus grande opacité", a détaillé l'ancienne ministre de l'Education.

Najat Vallaud-Belkacem, qui dénonce un "publireportage déguisé", a également annoncé avoir informé la Commission nationale des comptes de campagne.

"Laurent Wauquiez compterait-il faire campagne avec l’argent du contribuable et aurait-il, une nouvelle fois, l’intention de duper les citoyens en manipulant l’information? (...) Depuis 5 ans, et au mépris de l’intérêt général Laurent Wauquiez a fait de la région Auvergne-Rhône-Alpes un outil de communication au bénéfice de sa carrière politique", a-t-elle regretté.

La Région contre-attaque

Peu après l'annonce de la candidate PS, la Région a réagi, estimant que "Najat Vallaud-Belkacem devrait se plonger dans les dossiers de la Région plutôt que dans la lecture d'articles approximatifs".

"Ces vidéos, dont les modalités sont en cours de discussion, ne seront diffusées que dans plusieurs mois. Elle (Najat Vallaud-Belkacem, NDLR) aurait d'ailleurs pu interroger la Région qui l'aurait renseignée avec plaisir. Cette gesticulation juridique permanente est non seulement abusive, mais ridicule", a indiqué le cabinet du Président de Région.

Article original publié sur BFMTV.com