Évacuation controversée d'un camp de migrants : Médecins sans frontières va déposer plainte contre le préfet de police de Paris

franceinfo
·1 min de lecture

Médecins sans frontières va "probablement" déposer "une plainte" contre le préfet de police de Paris Didier Lallement après l’évacuation controversée d’un camp de migrants lundi soir place de la République à Paris, a indiqué Corinne Torre, cheffe de mission France pour Médecins sans frontières (MSF), sur franceinfo mardi 24 novembre. Dans un communiqué, MSF indique déposer une plainte pour "violences volontaires" et "atteinte aux biens des associations et des exilés".

>> DIRECT. Evacuation d'un camp de migrants à Paris : des "ordres justes, légitimes et opportuns" pour Ciotti, "une dérive liberticide", selon Jadot

Les images de l’évacuation ont été jugées "choquantes" par le ministre de l'Intérieur qui a annoncé avoir demandé un rapport au préfet de police. Corinne Torre n’appelle pas à la démission du préfet : "Notre objectif c’est d'alerter sur des situations qui sont inacceptables et de tout faire sur un plan diplomatique pour que ces pratiques cessent."

franceinfo : Qu’est-ce qui vous a choqué hier place de la République ?

Corinne Torre : Ce qui a été extrêmement choquant, c’est de voir qu’il y ait autant d’"incidents policiers" vis-à-vis d'élus. Il y avait des élus, des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi