Camille Lellouche : retour sur sa carrière de chanteuse, de The Voice à l'enregistrement d'un album

Son compte Instagram était une attraction du confinement. Régulièrement, alors que les Français étaient pour la plupart bloqués chez eux, Camille Lellouche tentait de les faire sourire et rire grâce à de petites pastilles sur Instagram. Souvent, le pari était réussi, comme quand l'artiste a tenté une imitation ratée, mais hilarante, d'Emmanuel Macron. Parfois, pour le plus grand plaisir de ses fans, Camille Lellouche utilise la chanson pour déclencher le riren. Celle sur le coronavirus, intitulée Coco Corona, a immédiatement fait le buzz. Il faut dire qu'en plus d'être humoriste, Camille Lellouche peut aussi être présentée comme une chanteuse de talent.

Un album en 2021

En 2013, Rebecca Zlotowski, qui a repéré Camille Lellouche une année plus tôt dans un restaurant, lui donne un rôle dans le film Grand Central. Dans ce long-métrage, l'amie de Nabilla continue de se faire remarquer par son timbre de voix, puisqu'elle interprète La maladie d'amour de Michel Sardou lors d'une scène. Deux ans plus tard, elle intègre le programme The Voice, lors de la quatrième saison. Coachée par Mika puis par Florent Pagny, Camille Lellouche se fraiera un chemin jusqu'en demi-finale, avant de s'incliner. Son parcours lui permet de faire partie de la troupe The Voice pour la tournée des Zenith. Si, depuis, Camille Lellouche semble parfois se concentrer sur sa carrière sur les planches (avec la création d'un one-woman-show), la chanson reste dans l'univers de l'artiste. En 2018, elle interprète Si on

Retrouvez cet article sur Voici

Naoil : cette photo avec Claude qui a intrigué et beaucoup amusé les internautes
Céline Dion aux Vieilles Charrues : les billets sont partis à la vitesse de la lumière
Scènes de ménages : ce GROS changement qui débarque dans la série
PHOTO Zinedine Zidane : pourquoi son anniversaire n'était pas aussi joyeux que prévu ?
PHOTO Laetitia Milot : son mari Badri acteur avec elle dans sa prochaine fiction ? Elle sème le doute