Camille Kouchner "stressée" par la sortie de son livre

·1 min de lecture

Son ouvrage a eu l'effet d'une bombe. Dans La Familia grande, sorti ce jeudi 7 janvier aux éditions du Seuil, Camille Kouchner, qui n'est autre que la fille de l'écrivaine et politologue Évelyne Pisier et de l’ancien ministre Bernard Kouchner, accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d'abus sexuel sur son frère jumeau, qu'elle appelle "Victor" pour protéger son identité. Et face au succès inespéré de son récit autobiographique, l'avocate serait "extrêmement stressée", souligne Le Parisien en kiosque ce mercredi 13 janvier.

Il faut dire que quelques jours avant la parution de ce livre coup de poing, la polémique enflait déjà autour de ces accusations. Et pour cause, Camille Kouchner avait accordé une interview à L'Obs, le lundi 4 janvier, tandis que Le Monde avait dévoilé quelques extraits de ce texte inattendu, en avant-première. De quoi faire exploser les ventes, comme l'indique Le Parisien. Alors que la maison d'édition prévoyait un premier tirage à 70 000 exemplaires et une mise en place en magasins à 52 000, ce sont 170 000 tirages qui ont dû être réalisés, pour satisfaire les demandes des libraires, révèlent nos confrères.

Invitée dans C Politique, sur France 5, ce dimanche 10 janvier, la journaliste du Monde Ariane Chemin, a réagi aux critiques dont Camille Kouchner fait l'objet. "On a fait comme si la révélation dont on parlait était plus grave que l'acte lui-même", a-t-elle déploré. Et d'ajouter : "Pourquoi a-t-elle fait un livre ? Pourquoi a-t-elle fait un livre dans une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Clémentine Célarié, passionnée, plaide pour la réouverture des théâtres
Brigitte Macron au côté d’Alessandra Sublet : apparition très attendue après la Covid-19
PHOTOS - Entourage de Brigitte Macron : qui sont ses amis et soutiens ?
Tapage nocturne : l’enquête qui tombe mal pour le parti de Marine Le Pen
Gabriel Attal : sa mère lui a fait un drôle de cadeau de Noël