Camille Cerf pourrait-elle remplacer Sylvie Tellier au sein du comité Miss France ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Miss France 2015 Camille Cerf (L) and Miss France society president Sylvie Tellier (R) ride a car during a ceremony for Cerf's return to her hometown of Coulogne, northern France, on December 20, 2014 after winning the Miss France 2015 beauty contest. Miss Nord-Pas-de-Calais Camille Cerf won the Miss France 2015 beauty contest on December 6. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN        (Photo credit should read PHILIPPE HUGUEN/AFP via Getty Images)
(Photo by PHILIPPE HUGUEN/AFP via Getty Images)

Difficile d'imaginer le concours Miss France sans Sylvie Tellier. L'ancienne Miss France 2002 est à la tête du comité Miss France depuis 2007 : elle a pris son poste cinq ans seulement après son élection. Élue reine de beauté en 2015, Camille Cerf ne cache pas qu'elle rêve d'une trajectoire similaire.

Rappelez-vous, c'était en 2015. Cette année-là, lors du grand concours Miss France, le public votait en masse pour Camille Cerf, jolie blonde originaire du Nord-Pas-de-Calais, lui offrant la chance du succéder à Flora Coquerel. Si la jeune femme s'est légèrement fait voler la vedette par Charlotte Pirroni, très populaire sur les réseaux sociaux, elle a très vite su ravir le coeur des Français de part sa douceur et son caractère très volontaire.

Cinq ans se sont écoulés depuis son sacre. Et si certaines Miss sont plus ou moins retombées dans l'anonymat après leur règne, c'est loin d'être son cas. Engagée dans de nombreuses causes – du mouvement body-posi à la lutte contre le cancer – Camille Cerf est également restée très proche de l'organisation de l’élection, à laquelle elle est très attachée. À plus d'une reprise, elle a prouvé son attachement et son engagement auprès des Miss qui lui ont succédé.

La grande copine des Miss

L'une des raisons qui l'ont poussée à rester si proche du comité est peut-être qu’Iris Mittenaere a raflé l’écharpe tant convoitée. Celle qui allait devenir Miss Univers un an plus tard, élue en 2016, est elle aussi originaire de Nord-Pas-de-Calais. Résultat : Camille Cerf n'a pas hésité à jouer les mentors auprès d'elle, et très vite, les deux femmes se sont liées d'amitié. Aujourd'hui encore, elles sont inséparables, et n'hésitent pas à profiter de chaque occasion pour se voir ou pour partir en vacances ensemble.

Iris Mittenaere n'est d'ailleurs pas la seule dont elle s’est rapprochée. Camille Cerf est également très complice avec Flora Coquerel, à qui elle à succédé, ou encore de Maëva Coucke... Qu'elle connaissait déjà avant leurs élections respectives ! "J'ai rencontré Maëva en 2010, dans un centre commercial de Lille. Nous étions toutes les deux dans la file d'attente du casting Elite, avec nos sœurs jumelles. Nos parents se connaissaient car ils avaient été dans la même école. Nous avons sympathisé et nous sommes restées en contact", avait-elle confié à Paris Match.

Aujourd'hui encore, elle n'hésite jamais à prodiguer des conseils aux nouvelles Miss, et avait notamment encouragé Vaimalama Chaves dans sa décision de ne pas participer aux concours internationaux.

Sa belle amitié avec Sylvie Tellier

Camille Cerf est aussi très complice avec la présidente du comité Miss France. À tel point que c'est sans hésiter que Sylvie Tellier lui a demandé d'assurer l'intérim durant son congé maternité. Récemment, sur le plateau de Touche pas à mon poste, elle a même affirmé que la jeune femme faisait partie de ses "préférées" : "C’est celle qui a accepté de me remplacer pendant le congé maternité de ma fille."

Résultat : il n'est pas étonnant d'imaginer Miss France 2015 avec un rôle au sein du comité, pour peut-être remplacer Sylvie Tellier dans quelques années. En octobre 2019, Camille Cerf s'était confiée sur ses ambitions dans les colonnes de TV Mag : "J’adorerais travailler à ses côtés. C’est quelqu’un auprès de qui j’apprends beaucoup. Il en a déjà été question et puis finalement, c’est tombé à l’eau. Si Sylvie Tellier avait le dernier mot, ce serait fait depuis longtemps. Malheureusement, la société Miss France appartient à une structure plus grande. C’est pour cette raison que je n’y suis pas aujourd’hui." En tout cas, l'appel du pied est fait.

A LIRE AUSSI

> L’après Miss France : quels sont les prochains projets de Vaimalama Chaves ?

> Geneviève de Fontenay : ses nombreux tacles envers les Miss France

> 4 polémiques autour du concours Miss France 2020

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles