Camilla Parker Bowles en larmes lors d’un engagement : ce cauchemar qui la hante

Camilla Parker Bowles n'a pas pu cacher son émotion. La duchesse de Cornouailles part en croisade contre les violences conjugales. Ce mercredi 12 février, elle a pris la parole après avoir organisé une réception à Clarence House pour marquer le 15e anniversaire de Safe Lives, une organisation caritative qui lutte contre le fléau de la violence domestique. Une nouvelle fois, elle s'est engagée à faire tout ce qui était en son pouvoir pour aider à briser la stigmatisation autour des victimes et les encourager à demander davantage d'aide.

Aujourd'hui, la seconde épouse du prince Charles reste marquée par certains témoignages de femmes battues. Elle n'a jamais oublié l'histoire de Diana Parkes et de sa fille. Cette dernière est décédée en 2010 sous les coups de son ex-mari. L’homme en question était un commandant de bord et frappait son épouse depuis plusieurs années, parfois à coups de marteau, et fréquemment devant leurs deux enfants âgés de 9 et 10 ans. "Je ne pense pas l'avoir jamais oublié. Ça me fait encore des cauchemars", a confié Camilla Parker Bowles au Daily Mail. Avant d'ajouter : "Les statistiques sont horribles et bien sûr, on n'en a jamais parlé. C'est un sujet tabou depuis tant d'années. Personne n'a réellement osé se lever et dire: 'Regardez, cela m'est arrivé'. Mais ce jour-là, ces dames l'ont fait et je ne l'oublierai jamais".

Pour l'avenir, cette mère de deux enfants veut que les choses bougent. "Vous avez la police, vous avez des gens formidables dans la communauté

Retrouvez cet article sur GALA

Rachida Dati attirée par le luxe ? Sa petite allusion à François Fillon
Penelope Fillon : ce plébiscite réconfortant à quelques jours de son procès
Bernadette Chirac vacharde : quand elle ironisait sur le rôle des Premières dames
VIDÉO - Benjamin Castaldi moins bankable : ces amis qui lui ont tourné le dos
Claude Chirac indignée par un acte de vandalisme : l’affront fait à la mémoire de son père