Camilla Parker-Bowles déçue par Harry : les vraies raisons

Pour Camilla Parker Bowles non plus, les derniers jours n'ont pas été de tout repos. Comme le reste de la famille royale britannique, l'épouse du prince Charles a été abasourdie par le retrait des Sussex. Preuve, s'il en faut une, sa première réaction publique était tout sauf ambiguë. Au surlendemain de l'officialisation du départ de Meghan Markle et du prince Harry, la duchesse de Cornouailles a été interrogée ce lundi 20 janvier. "Regardez attentivement le visage de Camilla lorsqu'elle répond à la question : 'Harry et Meghan vous manqueront-ils ?' La duchesse de Cornouailles sourit, fait une pause, puis dit : 'Hmmm. Bien sûr !'", a réagi un journaliste de la chaîne ITV. Un commentaire caustique qui a beaucoup fait jaser de l'autre côté de l'Atlantique, mais que beaucoup défendent. Il faut dire que Camilla Parker Bowles et le prince Harry ont tenu entretenu une relation très forte depuis son mariage avec le prince Charles, en 2005.

"Au fil des années, elle est devenue une grande matriarche de la famille royale. Je pense qu'elle est devenue un excellent système de soutien pour les plus jeunes membres de la famille royale", affirmait la réalisatrice du documentaire The Real Camilla à Fox News. Après la tragique disparition de leur mère, Lady Di, les princes Harry et William ont tout de suite accueilli chaleureusement cette femme que leur père connaissait déjà depuis de longues années. "Les garçons s'entendent vraiment bien avec elle, poursuivait-elle. William et Harry l'adorent.

Retrouvez cet article sur GALA

Harry libéré de ses chaînes : Meghan Markle se réjouit de son retrait de la monarchie
PHOTO - Julien Cohen (Affaire Conclue) victime d'antisémitisme : ce courrier qui scandalise Caroline Margeridon
“Ségolène Royal, on a déjà donné” : l’ex-candidate PS attendue au tournant
PHOTO - Camille Lacourt : sa chérie Alice s'affiche en lingerie après une mastectomie, ses fans bluffés
Lady Kitty Spencer : la nièce de Lady Diana profite elle aussi de ses liens royaux pour se faire de l’argent