Camilla et Meghan, cibles de violentes attaques sur TikTok depuis la mort d'Elizabeth II

Meghan et Camilla en 2018 à Buckingham. - Dominic Lipinski - AFP

La reine consort et la duchesse de Sussex, personnalités à la popularité fluctuente au Royaume-Uni, sont la cible de certains utilisateurs du réseau social.

Chacune de leur apparition est scrutée, analysée, décriée. Tandis que le Royaume-Uni s'habitue à son nouveau roi Charles III, au style plus chaleureux mais moins flegmatique qu'Elizabeth II, la reine consort Camilla et Meghan Markle sont la cible de violentes attaques sur Internet, en particulier sur TikTok, note le Guardian.

Les utilisateurs du réseau social s'y repaissent ainsi des faux pas et déconvenues, réels ou supposés de l'ex-actrice, qui participe aux côtés de Harry aux hommages à la reine Elizabeth, depuis sa mort le 8 septembre dernier.

Montages, photos retouchées...

Sur TikTok, certains ont ainsi exhumé des images du mariage de Harry et Meghan, et les ont montées avec des images de la reine, dont le visage sévère semble réprobateur. "La reine a l'air fâchée, Harry a l'air malheureux. Meghan?", peut-on lire en légende de la séquence, "likée" 1,8 million de fois.

D'autres comptes moquent son désir supposé de ressembler à tout prix à la princesse Diana. "Tout le monde aux funérailles de la reine", titre cette vidéo. "Et Meghan qui s'habille comme Diana", poursuit l'utilisateur, avec une photo prise totalement hors contexte.

Une autre vidéo parodique montre un homme jaillissant d'un cercueil pour en étrangler un autre, et porte cette légende "La reine quand Meghan vient lui rendre hommage". Un photomontage de Meghan Markle circule également sur Twitter, sur lequel on voit la duchesse porter un t-shirt à l'effigie de l'album des Smiths, The Queen is dead. Il s'agit d'une ancienne photo retouchée avec Photoshop, selon l'AFP.

Arrivée dans le pays et dans la vie de la famille royale avec une grosse cote de popularité, la duchesse y est devenue très impopulaire au gré du "megxit", et des interviews qu'elle a accordées aux États-Unis, très critiques à l'égard de la famille royale. Les tabloïds, que le couple attaque régulièrement en justice, sont eux aussi particulièrement virulents à son endroit.

Camilla comparée à Diana

Les utilisateurs du réseau social très prisé des millenials ne sont pas plus tendres avec Camilla, nouvelle reine consort. Là encore, le parallèle avec Diana revient souvent. Plusieurs utilisateurs de TikTok comparent ainsi le physique de Camilla et celui de Diana.

"La nouvelle reine", peut-on lire en légende d'un diaporama de photos de la reine consort. "La vraie reine", légende des photos de Diana. Une publication "likée" plus de 140.000 fois.

La plupart des attaques contre Camilla tournent d'ailleurs autour de cette cruelle comparaison et font référence à la longue relation extra-conjuguale qu'ont entretenu Charles et Camilla. "La femme qu'il a trompée", la princesse Diana, jeune et belle, y est ainsi opposée à celle avec qui il l'a trompée, Camilla.

Celle qui est devenue reine consort a longtemps été la femme la plus détestée du Royaume-Uni, celle à qui l'on a attribué la séparation de Charles et Diana.

L'image de la famille royale écornée ?

Ces attaques qui rencontrent un important écho sur les réseaux sociaux pourraient contribuer à saper l'image de la famille royale dans l'esprit des jeunes utilisateurs des réseaux sociaux, note dans le Guardian, Laura Clancy, conférencière en médias à l'Université de Lancaster.

"Même si une grande partie (de ces contenus) n'est pas explicitement anti-monarchie, cela crée certainement un discours autour de la monarchie d'une manière qui n'est pas définie par le récit officiel", souligne-t-elle auprès du quotidien britannique.

D'autant que le roi Charles III arrive sur le trône avec une image bien mois positive que celle de sa mère, perçue par bien des Britanniques comme un point de repère et un gage de stabilité pour le pays. Et si, selon un sondage Yougov, trois quarts des Britanniques ont une bonne impression de ses premiers pas de souverain, et pensent qu'il va "faire du bon travail", Charles III va devoir faire ses preuves et séduire les jeunes générations et prouver que la monarchie est toujours pertinente.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Funérailles d'Elizabeth II : Harry et Meghan finalement pas invités à la réception au palais de Buckingham