Cameroun: recueillements et hommages aux obsèques du roi des Bamouns, Ibrahim Mbombo Njoya

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au Cameroun, des milliers de personnes ont rendu un dernier hommage samedi à Ibrahim Mbombo Njoya, roi des Bamouns, décédé à Paris le 27 septembre dernier.

Avec notre correspondant au Cameroun, Polycarpe Essomba

Les obsèques officielles en l’honneur d'Ibrahim Mbombo Njoya ont débuté peu après 11 heures, avec l’arrivée sur l’esplanade du Musée des rois bamouns du Premier ministre Joseph Ngute, représentant personnel du président de la République Paul Biya.

Ibrahim Mbombo Njoya était un fidèle et proche du président Biya et était considéré comme l'une des personnalités les plus influentes du pays. Le président Biya, qui a d'ailleurs décrété des obsèques officielles en son honneur, l’a fait décorer à titre posthume de la dignité de Grand cordon du Mérite camerounais.

Hommage unanime au monarque

Sur une place noire de monde, tout le peuple des Bamouns est venu pleurer son roi et, parmi eux, étaient présentes de très nombreuses personnalités camerounaises et étrangères.

La cérémonie a été essentiellement rythmée par les nombreux hommages rendus au défunt. Sa famille biologique, le peuple bamoun en général, sa famille politique et la communauté des chefs traditionnels du Cameroun, ou encore du représentant du secrétaire général de l’Unesco, étaient à la cérémonie.

Tous ont salué la stature influente du monarque, sa carrière au sommet de l’administration camerounaise jusqu’au début de la décennie 1990, mais aussi son dévouement au rayonnement de la culture du peuple bamoun, dont il aura été le roi pendant 29 ans.

La deuxième partie de ses obsèques a été conduite dans le respect des us et coutumes du peuple des Bamouns, avec d’impressionnantes processions où étaient mêlés lamentations et actes de vénération du monarque défunt, finalement porté en terre en fin d’après-midi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles