Cameroun: quatre élèves et une enseignante tués dans un lycée en zone anglophone

·2 min de lecture

Quatre élèves et une enseignante ont été tués, mercredi 24 novembre, dans l'attaque d'un lycée de la région du Sud-Ouest, l'une des deux régions anglophones du pays en proie à un conflit meurtrier entre l'armée et des séparatistes. L'attaque n'a pas été revendiquée mais les séparatistes armés attaquent régulièrement dans cette zone des écoles auxquelles ils reprochent d'enseigner en français ou de collaborer avec le gouvernement camerounais.

En Guinée, l'émotion est toujours vive après la mort d'une jeune femme des suites d'un viol présumé par des médecins dans une clinique privée de Conakry. La dépouille de M'ma Sylla, décédée à Tunis où elle avait été transférée pour des soins suite au viol dont elle avait été victime, a été rapatrié en Guinée. Un dizaine d'organisations féministes se sont mobilisées pour réclamer justice. Les explications de Malick Diakité.

Plus de 300 femmes sénégalaises ont déposé, mercredi 24 novembre, à Dakar des plaintes contre la présidente du comité d'organisation de Miss Sénégal qu'elles accusent d'"apologie du viol". La semaine dernière, Ndèye Fatima Dione, élue Miss Sénégal en 2020, a dit avoir été droguée et violée dans un hôtel au cours d'une soirée à laquelle l'avait invitée le Comité d'organisation. Elle a affirmé être tombée enceinte et écartée des activités du comité Miss Sénégal. Aujourd'hui, elle est mère d'un bébé de 5 mois dont elle dit ignorer le père, selon la presse. Amina Badiane, présidente du comité d'organisation de Miss Sénégal, a déclaré : "si on te viole, c'est que tu l'as cherché". Des propos qui ont déclenché une vive polémique.

Cheffe d'édition : Célia Caracena


Lire la suite

Lire aussi:
Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués
Des propos de Diary Sow, l'étudiante disparue en France en janvier, provoquent un tollé au Sénégal
Après Kidal, la force française Barkhane transfère la base de Tessalit aux Maliens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles