Cameroun: ouverture d’une nouvelle session parlementaire dans un contexte tendu

Les députés et sénateurs reprennent du service, ce 7 juin 2022, à Yaoundé à l’occasion de l'ouverture de la deuxième session parlementaire de l'année. Une session qui intervient dans un environnement économique et social tendu, marqué par la flambée des prix dans les marchés. Elle sera aussi, certainement, le prétexte de l'adoption au cours du mois des travaux des parlementaires, de l’adoption d’une loi de finances rectificative pour faire face aux défis du moment.

Avec notre correspondant à Yaoundé, Polycarpe Essomba

C'est une session qui s'ouvre dans un contexte marqué par le renchérissement du coût de la vie. Les difficultés d'approvisionnement en blé, carburant et autres, restants toujours autant d'actualité. Ainsi fort de la situation économique et financière du pays, les députés et sénateurs vont devoir examiner en urgence, une ordonnance portant rectification de la loi des finances et signée par Paul Biya le 2 juin dernier.

Trouver une cohérence

Très attendu aussi, le traitement qui sera réservé à la requête du député de l'opposition Joshua Osih du SDF. Il a demandé récemment la mise sur pied d'une commission d'enquête parlementaire au sujet des faits de corruption présumée de hauts fonctionnaires et des cadres de sociétés camerounaises en charge du pétrole, dans l'affaire Glencore.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles