Cameroun: lors de la visite de Macron, Biya entretient le mystère sur un nouveau mandat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après son discours devant la communauté française, le président français a été reçu par son homologue Paul Biya. Les deux chefs d’État ont eu un entretien en tête-à-tête au palais de l’Unité pendant plus d’une heure. Cette rencontre a aussi été l’occasion de parler un peu de politique intérieure au Cameroun. Interrogé par la presse sur la délicate question de la transition, le président camerounais n'a rien laissé filtrer de ses intentions. Partira, ne partira pas au terme de l’actuel mandat et alors qu'il aura cumulé 43 ans de pouvoir sans discontinuer ? Paul Biya est resté assez évasif.

Avec notre envoyée spéciale à Yaoundé, Amélie Tulet

Dans une salle lumineuse, style années 1970, le président Paul Biya entre à pas lents, mais sa voix est assurée. Après les propos préliminaires des deux chefs d’État, place aux questions. « Monsieur le président Paul Biya, espérez-vous briguer un nouveau mandat en 2025 ou souhaitez-vous qu’une nouvelle génération porte les couleurs de votre parti à la prochaine présidentielle ? »

Paul Biya demande alors à ce que la question lui soit répétée. « Je n’entends pas », dit-il. Après un deuxième essai, c’est finalement Emmanuel Macron debout à sa droite qui s’en fait le relais : « Monsieur le président Biya, est-ce que vous briguez un nouveau mandat en 2025 pour le compte du parti ? »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles