Cameroun: l’enveloppe de subventions des produits pétroliers du gouvernement revue à la hausse

Après l’adoption de la loi de finances rectificative de juin 2022, l'enveloppe des subventions des produits pétroliers passe de plus de 265 milliards à près de 625 milliards de francs CFA, soit une hausse de 300% par rapport au budget initial. Le FMI s'en inquiète, mais le gouvernement souhaite maintenir cette politique pour éviter l'explosion du coût du carburant à la pompe.

Avec notre correspondant à Yaoundé, Polycarpe Essomba

Près de 80 milliards de francs CFA (près de 12 millions d'euros) pour le seul mois de juin, et 317 milliards (483 millions environ) pour tout le semestre de l'année en cours. Ces chiffres révélés par le ministre de l'Eau et de l'Énergie Gaston Eloundou Essomba, donnent le vertige et dénotent d'une seule chose : l'ardoise des subventions des produits pétroliers par le gouvernement est désormais plus que salée.

Pour l'année 2021, ces subventions étaient de l'ordre de 100 milliards de francs CFA (152 millions d'euros). Compte tenu du contexte international et la flambée du prix du baril de pétrole, les coûts de ces subventions ont littéralement explosé et devraient dépasser les 600 milliards de francs CFA pour cette année 2022, projette le ministère des Finances.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles