Publicité

Cameroun: la guerre est déclarée entre la Fédération de foot et le ministère des Sports

Ce mardi 02 avril, le ministère des Sports camerounais a annoncé la nomination de Marc Brys comme sélectionneur des Lions indomptables sans l’accord de la Fédération de football. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une crise ouverte entre le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o et le ministre des Sports Narcisse Mouelle.

« La Fédération Camerounaise de Football a appris, au même moment que l'ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin (…) Cette décision prise de manière unilatérale arrive au moment même où la FECAFOOT a accepté d'exécuter les Très Hautes Instructions du président de la République ». Quelques heures seulement après l’annonce, par le ministère des Sports, de la nomination de l’entraîneur belge Marc Brys et de son staff, en remplacement de l’équipe de Rigobert Song, la Fédération camerounaise de football ne s’est pas privée de décocher un communiqué qui s’apparente à une réponse à une attaque frontale.

Virés par Eto’o, rappelés par Mouellé

« Benjamin Banlock, ancien secrétaire général de la Fecafoot qui avait démissionné en mai 2022 après avoir dénoncé le mauvais management d’Eto’o, est nommé coordinateur de l’équipe », nous apprend également notre correspondant à Yaoundé, Joël Wadem.


Lire la suite sur RFI