Cameroun: les derniers préparatifs du 50e anniversaire de la République le 20 mai

Ce vendredi marquera le cinquantième anniversaire de la fin du système fédéraliste à deux États fédérés (le Cameroun occidental et le Cameroun oriental) et la naissance de la République unie du Cameroun en 1972. À cette occasion, un défilé militaire et civil est prévu à Yaoundé, la capitale. Et ce mardi 17 mai 2022, environ 300 militants du parti présidentiel se sont entraînés au siège du RDPC.

Avec notre envoyée spéciale à Yaoundé, Amélie Tulet

En fin d’après-midi, les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) arrivent au siège du parti au rythme d’un chant en l’honneur du chef de l’État. Une fois rassemblés devant le siège au quartier Messa, le secrétaire général du Comité central du parti s’adresse à eux.

Pour Jean Nkuete, le contexte général « oblige les militants à faire un défilé de réponse, de persuasion et de dissuasion. Surtout que le monde entier nous regarde, beaucoup nous prêtent des idées. Vous allez célébrer le président Paul Biya. »

Joseph Roger Noah Ada, président d’une sous-section du parti, portera lui un drapeau durant le défilé : « Notre chef d’État, le président de la République, nous permet de faire en sorte que la situation dans le pays soit stable. S’il n’y a pas de pays véritablement en paix dans le monde. Il y a toujours des petits couacs, il y a toujours des petits conflits, mais le chef de l’État, avec sa grande sagesse, trouve le moyen pour que tout le monde puisse être satisfait. »

Virginie Simone Ngah défile depuis ses 15 ans dans les années 1990, elle est aujourd’hui présidente de section à Yaoundé : « Non. Lorsqu’on dit que notre chef d’État, notre président national n’a pu les capacités de gouverner, que le pays va mal. Il est question pour nous de faire cette démonstration de force pour montrer véritablement à l’international que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. »

Les militants du RDPC s’entraîneront à nouveau à marcher en rythme avant vendredi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles