Cameroun: le cardinal Tumi a été libéré selon plusieurs sources

·1 min de lecture

Au Cameroun, le cardinal Christian Tumi a été libéré, selon plusieurs sources. L'archevêque émérite de Douala avait été enlevé jeudi soir vers 18h dans le nord-ouest anglophone du pays, sur la route entre Bamenda et Koumbo. Si monseigneur Tumi a été rélaché, la dizaine de personnes kidnappées en même temps que lui près de Kumbo est toujours entre les mains des ravisseurs.

À la mi-journée, e cardinal Tumi n'était pas encore arrivé dans la localité de Kumbo, mais plusieurs sources, l'archevêque de Douala, Samuel Kleda, ainsi qu'un proche collaborateur du cardinal, évoquent effectivement sa libération dans la matinée.

Ce collaborateur, Elie Smith, explique être soulagé, car il s'inquiétait pour sa santé.
Selon lui, même si le cardinal est un homme fort, il est âgé de 90 ans et prend des médicaments.

Le cardinal Tumi est célèbre dans le pays pour ses tentatives de médiation entre les séparatistes anglophones et le gouvernement camerounais. L'archevêque de Douala a confié à RFI qu'il a pu lui parler, dans la nuit, pendant sa détention.

Monseigneur Tumi lui a raconté ne pas avoir subi de violences, et avoir été interrogé sur plusieurs sujets, sans donner plus de précisions.

Son chauffeur a lui aussi été relaché. En revanche, pour l'instant, la dizaine de personnes enlevées en même temps que lui, dont un chef coutumier de Kumbo, ne sont pas encore libérées.