Camélia Jordana nommée aux César et aux Victoires, le doublé gagnant

Louise Wessbecher
·Journaliste cheffe de la rubrique culture, médias et divertissement
·1 min de lecture
Camélia Jordana sur le tapis rouge de la cérémonie des César, le 22 février 2019 à la Salle Pleyel à Paris  (Photo: Rindoff/Charriau via Getty Images)
Camélia Jordana sur le tapis rouge de la cérémonie des César, le 22 février 2019 à la Salle Pleyel à Paris (Photo: Rindoff/Charriau via Getty Images)

CÉSAR - Camélia Jordana joue avec brio, au cinéma comme en musique. Déjà lauréate du César du meilleur espoir féminin en 2018 pour le film d’Yvan Attal au titre prémonitoire, l’artiste est cette année nommée dans la catégorie “meilleure actrice” où très peu de chanteuses se sont illustrées par le passé.

Le 12 mars prochain, lors de la 46e édition de la grand-messe du cinéma français, Camélia Jordana concourra face à Laure Calamy, Virginie Efira, Barbara Sukowa et Martine Chevallier pour son rôle dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait” du réalisateur Emmanuel Mourret. Et en près de 50 ans d’histoire des César, les rares chanteuses à avoir intégré la catégorie de “meilleure actrice” se comptent sur les doigts d’une main avec Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg, et maintenant Camélia Jordana donc.

Cette nomination, qu’elle se transforme ou non en victoire, souligne déjà le talent de Camélia Jordana devant la caméra. Depuis sa révélation en 2009 dans l’émission La Nouvelle Star, l’artiste alterne entre les sorties de ses quatre albums et près d’une vingtaine de rôles au cinéma de “La stratégie de la poussette” en 2012 à “Parents d’élève” et “La nuit venue” en 2020 en passant par “Soeurs d’armes” ou “Le Brio” pour lequel elle avait obtenu le César du meilleur espoir féminin en 2018.

Une première reconnaissance qui a eu un impact sur sa carrière, a raconté Camélia Jordana au JDD le 24 janvier dernier. “Il y a eu un avant et un après&rdquo...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.