Camelia Jordana, Amel Bent et Vitaa : leur reprise de "Marine" dans Quotidien critiquée par les internautes

·1 min de lecture

C'était leur première apparition médiatique ensemble dans le cadre de la promotion de leur reprise de Marine. Ce lundi 5 avril, Yann Barthès recevait les chanteuses Camelia Jordana, Amel Bent et Vitaa sur le plateau de Quotidien, sur TMC, à l'occasion de la sortie de leur reprise de la chanson de Diam’s devenue un hymne anti-Le Pen en 2006. Les trois stars ont ensuite interprété le titre en live, pour la première fois.

Depuis qu'elles ont dévoilé le son sur Youtube et partagé sur leurs comptes Instagram respectifs, les internautes ont vivement réagi. Une chose est sûre : ils ne semblent pas séduits. Beaucoup de twittos ne mâchent pas leurs mots. Ils accusent les chanteuses de massacrer cette chanson iconique de la rappeuse, qui a décidé de se retirer des médias depuis 2008 et sa conversion à l'islam. "Mais pourquoi massacrer cette chanson de Diam's ? La chanson a un vrai fond politique... là c'est juste du buzz bas de gamme... #quotidien", "Autant je suis fan de la version de Diam's mais là !!! Y'a tout à jeter c'est faux, surjoué, ridicule , mauvais !!! Y'a vraiment rien à garder de cette reprise !!!", "Une belle soupe cette reprise de « Marine » de Diam’s, ça perd toute sa puissance, son combat, sa révolte. Trop de vibes, trop de vibrato, trop d’édulcorant. Quel dommage. Cette chanson était incroyable et son interprétation tellement forte #quotidien", peut-on lire sur la Toile suite à leur apparition dans Quotidien.

Vendredi 2 avril, Vitaa, Amel Bent et Camélia Jordana ont (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO "J'ai dû dire à ma fille de partir de chez moi" : Nathalie Marquay révèle avoir viré Lou Pernaut de chez elle
PHOTO Capucine Anav complexée par son corps : elle poste un cliché d'elle en bikini
VIDEO Agression de Bernard Tapie : pourquoi l'homme d'affaires n'avait-il pas de service de sécurité ?
Marvin Tillière : l'ex de Maeva Martinez (Mamans et célèbres) condamné à six mois de prison pour harcèlement et menaces de mort
VIDEO Pierre-Jean Chalençon accusé d'avoir organisé un dîner clandestin : il donne sa version des faits dans TPMP