Le cambrioleur poignarde son chien, un appel à témoin est lancé

·1 min de lecture

Les faits remontent au jeudi 15 avril et sont rapportés par L'Est Républicain. En début d'après-midi, ce jour-là, Aurélia s'absente de son domicile situé à Chaligny, en Meurthe-et-Moselle. Elle part environ une heure et demie en laissant son chien seul dans le logement. Rien d'inhabituel jusque-là. Sauf que voilà, au retour de la jeune femme vers 15h30, la maison est dans un sale état. La porte arrière du logement est fracturée et l'intérieur de l'habitation est sens dessus dessous. Aurélia retrouve des affaires étalées partout et prend conscience du cambriolage dont elle a été victime.

Son chien poignardé par arme blanche

Mais le pire est à venir. Aurélia découvre son chien, Jake, un dogue des Canaries de 7 ans, blessé. L'animal l'attend vaillamment, poignardé par un couteau. "Un coup de poignard dans le flanc gauche", précise sa propriétaire à L'Est Républicain. Elle l'emmène aussitôt chez le vétérinaire qui l'opère d'urgence, mais Jack meurt peu de temps après. "Il est décédé le lendemain à 16 heures. C'est très difficile à vivre", confie Aurélia, pompier volontaire au quotidien. Jack a passé quelques mois de sa vie à la SPA de Amance, avant de venir vivre auprès d'Aurélia. "Ils étaient heureux ensemble", confie le refuge sur les réseaux sociaux.

Evidemment attristée par le viol de sa maison et les vols d'argent et de matériel dont elle a été victime, la jeune femme est encore plus traumatisée par la perte de son compagnon (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Covid : 75 personnes vaccinées avec de dangereuses doses pour chiens
Isère : une fillette de deux ans se noie dans la piscine familiale
Un homme appelle la police après le vol de son drapeau nazi
AFFAIRE OUBLIÉES. L'affaire Alfredo Stranieri, le tueur aux petites annonces
Enlèvement de la petite Mia : l'initiateur présumé sort du silence... et c'est stupéfiant !