Cambriolages chez les joueurs du PSG : les circonstances se précisent, le club sécurise

·1 min de lecture

Le PSG rassure ses joueurs. Après les deux cambriolages qui ont touché le domicile d'Angel Di Maria et celui de proches du capitaine Marquinhos, la direction du Paris Saint-Germain a répondu en postant un agent de sécurité devant la résidence de chaque joueur, aux frais du club. Les deux intrusions, dont les détails se précisent, ont eu lieu dimanche, pendant le match entre le club parisien et Nantes, perdu 2 buts à 1. Cette mesure de protection "momentanée, à court terme", assure-t-on au sein du club à Europe 1, vise à rassurer un effectif régulièrement ciblé par ce type de délits. 

Des cambriolages liés ?

Dimanche soir, l'hôtel particulier d'Angel Di Maria à Neuilly-sur-Seine a d'abord été cambriolé vers 21 heures. Le ou les cambrioleurs se sont introduits par effraction au niveau de la salle de musculation du joueur, qui se trouve au rez-de-chaussée. Ils ont ensuite pris un ascenseur afin d'arriver directement au deuxième étage. Ni la femme, ni les enfants du joueur, qui se trouvaient au premier étage, n'ont entendu ou vu les voleurs. Ils se sont rendus compte du vol après-coup. Plusieurs bijoux et montres, qui se trouvaient dans un coffre avec la clé dessus, ont été dérobées. Montant du préjudice estimé : 500.000 euros.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

Moins d'une heure plus tard, dans les Yvelines, le domicile du père de Marquinhos est lui aussi visité. Deux hommes, visage caché et mains gantées, sonnent à la porte. Le père du jo...


Lire la suite sur Europe1