Cambodge: perpétuité confirmée en appel pour Khieu Samphan, dernier dignitaire khmer rouge vivant

Au Cambodge, c’est la fin d’une épopée judiciaire. Le tribunal spécial chargé de juger les hauts dignitaires khmers rouges rendait son dernier jugement, jeudi matin 22 septembre, à Phnom Penh. L’appel de Khieu Samphan a été rejeté. Le chef d’État du Kampuchea démocratique est donc condamné à une seconde peine de prison à perpétuité pour crime contre l’humanité et génocide. La clôture d’un chapitre qui annonce la fin du tribunal spécial.

Avec notre correspondante à Phnom Penh, Juliette Buchez

L’ancien chef d’État du Kampuchea démocratique a épuisé tous ses recours. Khieu Samphan est définitivement reconnu coupable de crimes contre l’humanité et de génocide. Déjà condamné en 2014 à une peine de prison à perpétuité pour une autre série de crimes contre l’humanité, l’homme de 91 ans finira ses jours en prison.

► À lire aussi : Cambodge: les derniers dirigeants khmers rouges s'accrochent au déni

Entre 1975 et 1979, les Khmers rouges s’emparent du pouvoir en vue d’établir une utopie communiste agraire. Au nom de cette utopie, la dictature imposée par Pol Pot se rendra coupable de la mort de près de deux millions de Cambodgiens. Khieu Samphan sera le dernier haut dignitaire khmer rouge à faire face à cette cour.

Trois condamnations en 16 ans


Lire la suite sur RFI