Cambodge: bientôt un parc d'attractions près des temples d'Angkor?

Cyrielle Cabot
·2 min de lecture
Les temples d'Angkor (Photo d'illustration).  - Christophe Archambault - AFP
Les temples d'Angkor (Photo d'illustration). - Christophe Archambault - AFP

Un parc d'attractions baptisé "Angkor Lake of Wonder", s'étendant sur 75 hectares doit prochainement être construit à quelques pas du célèbre site d'Angkor, l'ancienne capitale de l'Empire khmer, au Cambodge, avec ses dizaines de temples au milieu de la jungle, révèle Le Monde ce week-end.

A l'origine de ce projet, une société chinoise, NagaCorpLTD, propriétaire par ailleurs de plusieurs casinos dans la capitale du pays, Phnom Penh. Selon Le Monde, la société a reçu l'accord du Premier ministre cambodgien, Hun Sen, en mai 2020 pour disposer de ce terrain pendant 50 ans. Au total, la location de cette zone, située à à peine 500 mètres du site protégé par le patrimoine mondial de l'Unesco, pourrait lui rapporter près d'un milliard de dollars.

L'image d'Angkor dégradée?

Ce projet pharamineux a été présenté les 26 et 27 janvier dernier lors de la réunion du Comité international de l’Unesco pour la conservation et le développement durable du site historique d’Angkor. Il a provoqué l'inquiétude de nombreux experts chargés des programmes de sauvegarde du site pour qui un parc d'attractions comme Angkor Lake of Wonder dénaturerait ce site sacré.

Autre source d'inquiétudes: l'impact environnemental de ce projet. Toujours d'après nos confrères, le parc aurait de nombreuses attractions aquatiques: une rivière enchantée, des piscines à vagues, un marché flottant ou encore un parc marin. Autant de divertissements qui pourraient mettre à mal les nappes phréatiques du lieu, déjà fragilisées par la construction de nombreux hôtels dans la région.

"L’eau a joué un rôle important dans l’histoire d’Angkor", justifie de son côté le groupe Naga dans ses commentaires. Le site est en effet considéré comme "une cité hydraulique", du fait de son système très sophistiqué pour capter les eaux de pluie et distribuer l'eau des rivières alentour.

Article original publié sur BFMTV.com