Cambodge : 25 morts au moins dans l’incendie d’un hôtel

Des pompiers thaïlandais sont venus soutenir leurs collègues cambodgiens.  - Credit:STR / AFP
Des pompiers thaïlandais sont venus soutenir leurs collègues cambodgiens. - Credit:STR / AFP

Le feu s'est déclaré vers 23 h 30 (16 h 30 GMT) au Grand Diamond City Hotel and Casino, dans la ville cambodgienne de Poipet, à la frontière avec la Thaïlande. Des photos montrent la manœuvre périlleuse de pompiers qui, à l'aide d'une grue, tentaient d'extraire d'un bâtiment en flammes des personnes piégées sur un balcon ou le rebord des fenêtres. Le complexe, haut de plusieurs étages, ainsi qu'une passerelle reliant deux immeubles étaient ravagés par le feu.

Un membre d'une équipe de secouristes thaïlandais a précisé à l'AFP que le feu s'est rapidement propagé dans l'hôtel casino, en raison de la présence de moquette. L'incendie a fait au moins 25 morts, mais les autorités cambodgiennes craignent que le bilan s'alourdisse. « Plus de 50 personnes » sont soignées dans des hôpitaux de cette province thaïlandaise, a indiqué son gouverneur, Parinya Phothisat. Environ soixante autres ont quitté l'hôpital après un examen médical.

Le précédent bilan faisant état de 19 morts.

À 200 mètres de la Thaïlande

Des citoyens étrangers se trouvaient à l'intérieur du bâtiment au moment où l'incendie s'est déclaré, d'après des médias locaux. La loi interdit aux citoyens du Cambodge, l'un des pays les plus pauvres d'Asie, de participer à des jeux d'argent dans les casinos. Mais de nombreux casinos pour étrangers ont essaimé dans les villes frontalières, comme Poipet, où afflue une clientèle thaïlandaise. Les casinos sont officiellement également bannis en Thaïlande, ce qui incite [...] Lire la suite