Camaïeu : la campagne de pub contre les violences conjugales qui dérange

·1 min de lecture

Selon les associations, elle entretiendrait « le cliché de la femme battue ».

Camaïeu vient de lancer une campagne et souhaite s'engager « dans la lutte contre les violences faites aux femmes ». La marque a par exemple créé des tee-shirts « 3919 », afin de relayer le numéro d’écoute téléphonique et d’orientation à destination des femmes victimes de violences. Autre action : sur l’e-shop, entre deux articles en soldes, des mannequins arborent un visage tuméfié ou un cocard, avec le message « 1 femme sur 10 est victime de violences. Victime ou témoin composez le 3919. »

Avec le 3919, @Camaieu_France vous interpelle contre les violences faites aux femmes pendant votre shopping. pic.twitter.com/CiwBY2AfGY

— BUZZMAN_TIME (@BUZZMAN_TIME) January 25, 2022

Lire aussi >> Violences conjugales : leur chemin chaotique vers la liberté

Une campagne qui a provoqué le malaise chez de nombreux internautes. « Glamouriser la violence faite aux femmes en l’incluant avec votre nouvelle collection, c’est de très mauvais goût », écrit cette twittos. « Les violences conjugales ne sont pas un déguisement », ajoute une autre. « Quel est l'objectif d'une telle campagne de pub ? Elle s'adresse aux victimes pour leur dire quoi ? Arrêtez de subir ? En attendant les auteurs de violences ne sont jamais désignés. Bravo, encore un magnifique badbuzz sur le dos des femmes » réagit encore @Charybenscylla.

« C’est plutôt les hommes que vous devriez choquer et mettre face à leur responsabilité »

Des associations comme les Lionnes, qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles