Les caméras piétons des policiers sont-elles fiables et (surtout) sont-elles utilisées ?

L'Oeil du 20 heures

A la manifestation contre la réforme des retraites, vendredi dernier à Paris, nous sommes allés vérifier si les policiers équipés de LBD portaient bien leur caméra. Effectivement, les porteurs de LBD que nous avons rencontré avaient bien leur appareil.

"Les trois-quarts des CRS n'allument même plus leur caméra"

Mais s’en servent-ils ? Pas toujours révèle le Canard Enchaîné. Un CRS en service ce jour-là, qui veut rester anonyme, nous le confirme : “Je l’ai gardée éteinte. Ce n’est pas ma première priorité, je ne pense pas forcément à allumer la caméra. Le retour des autres utilisateurs de cette caméra, c’est le même que moi, les trois-quarts ne l’allument même plus.”

Ces caméras ont, en fait, été prévues pour des contrôles d’identité. Elles sont efficaces en patrouille mais beaucoup moins en maintien de l’ordre pendant les manifestations. Encore moins en cas de tirs au LBD. L'objectif est obstrué selon le syndicat UNSA Police CRS. Il y a aussi des problèmes techniques. Dans un document de la direction de la police nationale, les responsables reconnaîssent des soucis de fixation et une batterie faible : seulement 2h50 d’autonomie, alors qu’un policier peut rester bien plus longtemps en service.

L’administration avoue avoir privilégié la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi