Comment les caméras Amazon Ring sont devenues intelligentes en vous espionnant

1 / 2

Comment les caméras Amazon Ring sont devenues intelligentes en vous espionnant

Pour entraîner l'IA de détection embarqués dans les caméras intelligentes Ring, des équipes visionnaient en douce les enregistrements extérieurs ou intérieurs des domiciles des utilisateurs pour taguer manuellement les événements à analyser. 

Les particuliers qui ont acheté des caméras de surveillance Amazon Ring se sentent peut-être en sécurité. A n’importe quel moment ils peuvent voir ce que se trame chez eux ou devant leur porte d’entrée. Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu'ils n'étaient pas les seuls.
Comme vient de le révéler The Intercept, les salariés d’une filiale ukrainienne de Ring avaient accès, à partir de 2016, à la totalité des vidéos enregistrées par toutes les caméras déployées dans le monde. Il suffisait pour cela qu’ils se connectent à un espace de stockage Amazon S3 et qu’ils cliquent sur les fichiers en question.

Mais la générosité au niveau de l’accès ne s’arrêtait pas là. A n’importe quel moment, certains ingénieurs et directeurs américains pouvaient également accéder en direct aux flux de n’importe quel utilisateur, sans qu'aucune raison valable ait été donnée. Cela rappelle évidemment le « God mode » de la plate-forme Uber qui permettait de suivre n’importe quel client en temps réel.

Un apprentissage pas si automatique

Selon The Intercept, les équipes ukrainiennes utilisaient les enregistrements pour optimiser l’algorithme de reconnaissance d’image des caméras Ring. En effet, le fournisseur était confronté à un grand nombre de plaintes d’utilisateurs relatives à des faux positifs qu’il convenait donc d’éliminer. Une réaction normale, en...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi