Camélia Jordana tacle Marine Le Pen : "elle nettoie très loin pour faire oublier le père"

·1 min de lecture

En avril dernier, invitée sur le plateau de "Quotidien", avec Amel Bent et Vitaa pour reprendre le titre de Diam's "Marine", Camélia Jordana avait soutenu qu'elle ne débattrait jamais avec Marine Le Pen. D'abord, parce que ce n'est pas son métier, et ensuite, parce que "depuis qu'elle est née, au biberon, (la femme politique) a Jean-Marie Le Pen dans les oreilles, c'est une ambiance" se moque-t-elle.

Ce 2 juin, alors qu'elle a accordé une longue interview à Vanity Fair, la chanteuse en a remis une couche. Elle qui se définit comme "femme, jeune, arabe, artiste, et française" assume comme sa consœur Yseult, "ce que je suis est politique". Et elle ne partage pas du tout les idées du Front National, même si Marine Le Pen l'a rebaptisé le Rassemblement National.

À lire également

Marine Le Pen traumatisée à 10 ans : sa soeur Marie-Caroline raconte l'humiliation qui a "forgé son caractère" (VIDEO)

Camélia Jordana, qui "emmerde" le parti d'extrême droite dans sa chanson accuse : "Nous, on parle d’une femme victime des pensées de son géniteur". Elle nuance toutefois :

"Ma... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi