Calogero : pourquoi il ne veut pas reprendre sa tournée tout de suite

·1 min de lecture

Retrouver (enfin) son public : le rêve de tous les artistes en ces temps de pandémie. Alors que les Français ont retrouvé ce 19 mai les salles de concert, avec un plafond de 800 participants assis, les chanteurs commencent à voir le bout du tunnel. À commencer par Calogero, qui a sorti en décembre un nouvel album intitulé Centre ville. Pour le chanteur de 49 ans, pas question de reprendre les concerts avec les spectateurs cachés derrière des masques. "Je ne voulais pas tourner avec mon public masqué, il y a un truc qui ne va pas avec la scène. Comme d'autres, je mets beaucoup d'espoir sur une tournée qui fêterait la fin de tout ça", a affirmé l'interprète d'En Apesanteur, dans le studio de Chante France ce vendredi dernier. Mais que les fans de Calogero se rassurent : l'artiste a bien l'intention d'organiser une tournée de concerts pour son nouvel album, quand les mesures sanitaires contre le Covid-19 seront allégées.

Pour Calogero, un concert doit remplir certaines obligations pour être un véritable "rendez-vous avec le public". "C'est la fête, c'est être serré, être ensemble, lever les bras, chanter, frapper des mains", a estimé le chanteur dans les colonnes de La Dépêche du midi, tout en assumant sa plus grande peur en tant qu'artiste : "qu'on dise que c'est définitif et que le reste de la vie sera comme ça". Avec plus de 100 000 exemplaires écoulés, son album Centre ville a été certifié disque de platine, un succès qui traduit l'engouement des Français pour Calogero, l'un des (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Eurovision : la France ne portera pas de réclamation, selon Delphine Ernotte
Cécilia Cara et Damien Sargue (Roméo et Juliette), Florent Mothe (Mozart, l’opéra rock), Emmanuel Moire (Le Roi soleil)… Que sont devenues les stars de comédies musicales ?
Louane : ses tendres confidences sur "le mantra" de sa maman
Renaud : sa sœur, Sophie Séchan, sort du silence et fait des confidences inédites sur leur enfance
Eurovision 2021 : le doigt (d'honneur ?) de l'Allemagne enflamme les internautes