Publicité

« Calmez vos petits CRS » : Emmanuel Macron interpellé par un jeune à Marseille

La visite surprise d'Emmanuel Macron à Marseille, ce 19 mars, ne s'est pas faite sans échanges tendus avec les habitants. Lors d'un bain de foule dans le quartier de La Castellane, connu pour être l'un des points chauds du narcotrafic gangrénant la cité phocéenne, le président de la République a été interpellé sur des sujets variés - de la guerre en Ukraine et au conflit dans la bande de Gaza, en passant par l'emploi et la sécurité.

À lire aussi « Narcoville » : la bataille de Marseille

Sur ce dernier thème, un jeune en survêtement noir a lancé au chef de l'État, du haut d'un mur : « Calmez vos petits CRS [...] Cela ne sert à rien de nous les envoyer. »

« Ils sont là pour quoi ? Pour vous protéger », a répliqué le locataire de l'Élysée.

« C'est pas de la protection d'envoyer des bombes [lacrymogènes] à 04h du matin », a par la suite rebondi une mère de famille, cernée par la foule et les caméras. Et d'interroger le chef de l'État : « Les 6 000 habitants de la Castellane sont-ils des trafiquants ? »

Une action « sans précédent » contre le narcotrafic à Marseille

Emmanuel Macron s'est rendu ce matin du 19 mars à Marseille dans le cadre d’une opération « sans précédent » visant à « porter un coup d’arrêt aux trafics de drogues » à Marseille. Plusieurs ministres ont également fait le déplacement pour établir un premier bilan de cette ...


Lire la suite sur LeJDD