Du calme le Bayern, ce n'était QUE le Barça

SO FOOT
·1 min de lecture

Impossible de discuter l'immense domination du Bayern Munich ce vendredi soir. Passer huit buts (tout en en offrant un au passage) à une écurie de l'envergure du Barça n'a rien d'anodin. Mais pourtant, difficile d'attribuer cette démonstration uniquement à l'abnégation allemande. Car en face, le FC Barcelone n'a jamais paru aussi petit. Et l'immensité des tribunes n'y était pour rien. Car les Culés, minute après minute, but après but, n'ont fait que renier un peu plus leur histoire, leurs préceptes tactiques et leur identité de jeu. Même si cette entreprise de démolition n'a pas commencé ce soir à 21 heures.

Qu'il est loin le temps de Xavi et Iniesta


L'avant-match de ce quart de finale chatoyant avait déjà donné une certaine idée de ce que Quique Setién souhaitait mettre en place, c'est-à-dire tout l'inverse de ce pour quoi… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com