Californie : des plages fermées à cause d'une deuxième marée noire

Une deuxième marée noire touche les plages de Californie

Dix jours après la marée noire survenue près de Santa Barbara, une deuxième pollution pétrolière a entraîné la fermeture de plusieurs plages de Californie, jeudi 28 mai.

"Un mélange de pétrole et de goudron"

Pour l'heure, les autorités n'ont pas encore déterminé la cause de cette marée noire. Des mesures d'urgence ont été mises en place pour éviter que les baigneurs ne soient exposés à ce "mélange de pétrole et de goudron" qui jalonnent le sable de Manhattan, d’El Segundo et Redondo.

Les services sanitaires ont déployé des équipes pour nettoyer les plages "parsemées de milliers de taches épaisses allant de la largeur d'une balle de base-ball à un ballon de soccer", a expliqué l'association environnementale "Health the Bay".

L'enquête

Des analyses sont en cours pour déterminer l'origine de la pollution. Elle ne serait apparemment pas lié à la fuite la semaine dernière sur un oléoduc de la société Plains All American Pipeline, près de Santa Barbara. Cet incident avait entraîné le déversement de près de 400.000 litres de pétrole dans l'Océan Pacifique.

La Californie particulièrement exposée

Le porte-parole des pompiers de Los Angeles a de plus estimé sur la chaîne américaine ABC qu'il était peu probable qu'il s'agisse d'une fuite naturelle. Rappelons que la Californie, riche en hydrocarbures, est particulièrement exposée à ce type de drame. Le forage est actif à la fois au large des côtes mais également dans les terres.

 


 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages