La Californie et l'ouest des États-Unis sont frappés par une vague de chaleur sans précédent

Un gigantesque dôme de chaleur englobe actuellement l'Ouest américain : cette zone de hautes pressions piège l'air chaud du sud-ouest des États-Unis (Arizona, Californie), jusqu'à l'Ouest canadien (Colombie-Britannique, Alberta et Saskatchewan) en passant par le nord des États-Unis (Montana, Dakota du Nord).

Les températures dépassent quasiment partout les 30 °C, et même les 40 °C localement. Le pic d'intensité de cette vague de chaleur a lieu ce mardi, après un lundi déjà marqué par de nombreux records :

  • 47,2 °C à Fairfield (près de San Francisco) en Californie, un record de chaleur absolu ;

  • 44,4 °C à Stockton en Californie, un record de chaleur pour septembre ;

  • 40 °C à Reno au Nevada, un record de chaleur pour septembre ;

  • 40 °C à Salt Lake City en Utah, un record de chaleur pour septembre.

La ville de San Diego, en Californie, a également enregistré un record de chaleur de température minimale, tous mois confondus, avec 25,5 °C enregistrés en pleine nuit.

Au Canada, la chaleur intense a atteint son pic samedi dernier, avec 39,6 °C à Lytton, en Colombie-Britannique, le jour le plus chaud jamais enregistré en septembre là-bas.

Incendies, ouragan et coupures électriques

Cette vague de chaleur extrême aggrave le risque d'incendies, déjà nombreux en Californie actuellement. La canicule devrait se poursuivre jusqu'à vendredi ou samedi, avec un risque important de coupures de courant : cette journée de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura