Californie : une fusillade fait au moins quatre morts dans une école

franceinfo avec AFP
Californie : une fusillade fait au moins quatre morts dans une école

Nouveau drame lié aux armes aux Etats-Unis. Au moins quatre personnes ont été tuées et trois enfants blessés par balle, mardi 14 novembre, au cours d'une fusillade dans une école élémentaire du nord de la Californie. Selon le shérif adjoint du comté de Tehama, les coups de feu ont éclaté vers 8 heures du matin (17 heures, heure française) dans une maison et se sont poursuivis jusque dans l'école élémentaire Rancho Tehama, avant que l'assaillant ne soit abattu par la police.

"Je sais qu'on a évacué par les airs un certain nombre d'écoliers. Je sais que l'école a été sécurisée, que les enfants qui étaient en classe ont été placés en lieu sûr", a affirmé le shérif adjoint sur

KCRA, un média local de San Francisco. Trois armes ont été retrouvées sur la scène du crime qui a mobilisé 100 membres des forces de l'ordre, a-t-il souligné: un fusil semi-automatique et deux armes de poing.

Un voisin "fou"


Toujours sur KCRA, un riverain, a assuré que son colocataire avait été abattu par le tireur, décrit comme un ancien prisonnier. Ce dernier était un voisin "fou" qui les "menaçait", a expliqué ce riverain. Il "tirait beaucoup de balles ces derniers temps", a-t-il ajouté. Un témoin de la fusillade cité par un journaliste local a pour sa part affirmé avoir vu le tireur "conduire et tirer au hasard de sa voiture".

Ce nouveau drame survient moins de 10 jours après qu'un homme eut perpétré la pire tuerie de l'histoire du Texas, en abattant 26 personnes dans une église baptiste de Sutherland Springs. Les fusillades, y compris dans les établissements scolaires, endeuillent régulièrement les Etats-Unis, un pays où environ 90 personnes meurent par balle chaque jour et où le débat sur la réglementation des armes à feu ne s'éteint jamais vraiment.

Retrouvez cet article sur Francetv info

"J'ai vu arriver quelqu'un pour m'acheter" : des migrants vendus comme esclaves en Libye
"On peut donner une seconde chance" aux enfants soldats
"L'œil du cyclone" dénonce le fléau des enfants soldats
Eurozapping : l'Italie privée de Mondial de foot, Greenpeace sur le dos de la Norvège
Castorama et Brico Dépôt : 500 emplois administratifs délocalisés

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages