Californie: face au Oak Fire, les pompiers progressent rapidement

Cinq jours maintenant que le Oak Fire brûle près du parc du Yosemite en Californie. 7 500 hectares ont déjà été ravagés, des milliers de personnes forcées d’évacuer et au moins 25 maisons détruites par les flammes. C’est le plus gros incendie de la saison, qui s’annonce encore compliquée pour les soldats du feu même s’ils ont fait des progrès ces dernières heures.

Avec notre correspondant à Los Angeles, Loïc Pialat

Les énormes moyens déployés commencent à donner des résultats. Le Oak Fire - le « feu du chêne » en français - a démarré vendredi après-midi 22 juillet et s’est propagé extrêmement rapidement lors des premières heures. Mais les effectifs de pompiers sont passés de 500 à 3 000. Quelque 300 engins incendies sont disponibles ainsi que 80 bulldozers et une vingtaine d’hélicoptères. Plus de 1 300 tonnes d’eau ont été larguées sur les flammes.

C’est le plus gros incendie de l’année, mais c’est aussi le seul feu majeur en ce moment, ce qui permet de concentrer les ressources au même endroit. L’incendie est contenu à plus de 25%. Autre raison d’espérer des pompiers, la direction du feu qui semble avancer vers une zone montagneuse, peu peuplée. Moins de menace pour les résidents donc.

► À lire aussi : L'incendie Oak Fire continue de s'étendre près du parc de Yosemite, en Californie

Une végétation prompte à s’embraser


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles