Calendrier, foyers concernés… Où en est-on de la suppression de la taxe d'habitation ?

·1 min de lecture

Depuis 2018, la taxe d’habitation a progressivement baissé pour disparaitre, en 2020, pour 80% des Français. Pourtant, la plupart des foyers ne savent pas s'ils font partie de ces 80% ou pas. Ils ne savent pas non plus si la contribution audiovisuelle, qui accompagne la taxe d'habitation, est également supprimée à partir de cette année. L'avocat Roland Pérez fait le point sur cette évolution, qui relève d'une promesse de campagne d'Emmanuel Macron.

Comment est calculée la taxe d'habitation ?

Ce sont les collectivités locales qui recouvrent la taxe d'habitation. C'est donc un impôt local different d’une commune à l’autre, arrêté en fonction de la maison ou de l'appartement que l'on occupe (sa dimension, son niveau de confort) et la situation personnelle, avec le revenu et la composition du foyer. Pour les propriétaires ou les locataires d’une résidence principale ou secondaire, la taxe d'habitation est donc de rigueur.

Que prévoit la réforme ?

La réforme de la taxe d'habitation par la loi de finance de 2020 a prévu la suppression de la taxe d'habitation sur les seules résidences principales. Cela concerne 80% des foyers qui vont recevoir un avis de paiement nul. C'est le revenu fiscal de référence pour 2019 qui permet de savoir si on doit payer ou non la taxe d’habitation du logement occupé.

>> Retrouvez toutes les chroniques de Roland Perez en podcast et en replay ici

Un plafond de revenu est fixé, en deçà duquel la taxe d'habitation n'est pas due. Il faut se reporter à u...


Lire la suite sur Europe1