Calendrier, "clause à l'italienne" et transition progressive... Que prévoit la réforme des retraites pour les cheminots et les agents de la RATP ?

Raphaël Ebenstein

Le projet de loi sur la réforme des retraites doit être présenté vendredi 24 janvier en Conseil des ministres, dans un climat social toujours tendu, puisque l'intersyndicale appelle à une nouvelle mobilisation interprofessionnelle le même jour. Cependant, depuis que l’Unsa-RATP a décidé la fin de la grève illimité pour se "réorienter" vers "une autre forme d'action" contre le projet du gouvernement, le trafic se rapproche de son état normal dans le métro parisien. Même constat à la SNCF, le trafic est "normal ou quasi normal" malgré quelques perturbations.

Le gouvernement espère sans doute que le mouvement ne reprenne pas. D'autant que la réforme prévoit des dispositions spécifiques pour les cheminots et les agents RATP, à défaut du maintien de leur régime spécial.

Le calendrier d'application de la réforme ne sera pas le même

Il n’y aura pas de génération 1975 comme pour les autres salariés. Seuls les agents SNCF ou RATP dits "sédentaires" (par exemple : les agents de guichet, nés après 1980) et seuls les "roulants" (les conducteurs, nés après 1985) seront concernés. Ce qui exclue déjà une majorité d'entre eux. À la RATP, par exemple, à peine 19 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi