Calamars dans l'ISS, syndrome de la femme battue et pillages de tombes : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 29 juin 2021 : le rôle de l'apesanteur sur le système immunitaire des astronautes, le syndrome de la femme battue et le pillage de tombe au Haut Moyen-Âge.

L'actualité des sciences du 29 juin 2021 c'est :

En espace :

  • Lors de leurs séjours de six mois sur la station spatiale internationale, les astronautes voient leur système immunitaire se dérégler.

  • Une expérience menée à bord de la station spatiale internationale utilise des petits calamars comme modèle simplifié de l'humain.

  • Cette expérience devrait permettre de comprendre comment l'apesanteur modifie le système immunitaire des astronautes.

En santé : .

  • Le syndrome de la femme battue est un état d’emprise lié à la répétition de violences.

  • Pour la première fois, le syndrome de la femme battue a été reconnu dans une affaire juridique en France.

  • Au-delà, une demande d’immunité pénale pour les femmes meurtrières de leurs conjoints violents a été déposée en mai 2021 et doit encore être débattue au Sénat.

En archéologie : .

  • Alors que la réouverture des tombes du Haut Moyen-Âge en Europe a longtemps été attribuée à un acte de pillage, cette pratique vient d'être réhabilité.

  • Ce seraient vraisemblablement les proches des défunts, qui procédaient à ces actes.

  • Loin d’être un acte irrespectueux, celui-ci permettait sans doute d’établir une connexion entre les vivants et les défunts.

En animaux : .

  • La Chine représente environ 70% des prises mondiales de calamars.

  • Elle a annoncé un moratoire temporaire sur les prises de calamars effectuées par ses bateaux de pêche dans les océans Atlantique et Pacifique.

  • Cette réaction de l'empire du milieu est due à une surpêche qui a fortement réduit les populations de calamars.

En high-tech : .

  • Un magistrat américain a rejeté lundi 28 juin 2021 deux procédures qui visaient à contraindre Facebook de céder Instagram et WhatsApp.

  • Conséquence : le cours en Bourse du groupe dirigé par Mark Zuckerberg a bondi pour atteindre une capitalisation boursière de plus de 1.000 milliards de dollars.

  • A l'origine de cette plainte, une initiative de l'autorité américaine de la concurrence (FTC) et des procureurs représentant 48 Etats et territoires[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles