Pas-de-Calais: soupçonné d'avoir tué ses deux fils, un père se suicide en prison

(Photo d'illustration) - Kenzo Tribouillard / AFP
(Photo d'illustration) - Kenzo Tribouillard / AFP

Le père d'Achille et César, deux frères de 4 et 7 ans découverts morts dans une voiture qu'il est soupçonné d'avoir incendiée mi-mars à Vaudricourt (Pas-de-Calais), s'est suicidé en prison, a rapporté le parquet mercredi.

"Le corps sans vie de cet homme a été découvert tôt ce matin dans la chambre de l'unité psychiatrique du centre pénitentiaire de Sequedin qu'il occupait", a indiqué un porte-parole du parquet de Lille, confirmant une information de La Voix du Nord.

"Les premières constatations permettent de conclure que le détenu a mis fin à ses jours", a-t-il ajouté. "Maintenant, on va penser à nous, on ne va plus penser à lui. On va penser aux petits, toujours dans nos têtes", a affirmé une membre de la famille.

Le père grièvement brûlé

Le lundi 14 mars au matin, les corps des deux enfants avaient été retrouvés à l'arrière du véhicule en flammes de leur père. L'homme, qui avait la garde de ses fils pour le week-end et devait les emmener à l'école, était lui découvert à proximité du véhicule, grièvement brûlé.

Il avait alors expliqué "avoir mis le feu au véhicule, y être monté avant de se raviser et de quitter seul le véhicule en flammes", avait indiqué le jour des faits le procureur de la République de Béthune Thierry Dran.

Mis en examen pour "assassinats"

L'homme a été hospitalisé, et le 3 mai, l'amélioration de son état de santé a permis son placement en garde à vue. À l'issue de sa garde à vue, il avait été mis en examen du chef d'"assassinats sur mineurs de quinze ans par ascendant" et placé en détention provisoire.

Séparée de lui depuis plus d'un an, la mère des deux garçons, infirmière en psychiatrie, avait expliqué à l'AFP lors d'une marche blanche fin mars avoir demandé la garde exclusive des enfants. Mais son ex-compagnon avait obtenu en référé un droit de garde pour le week-end. Une audience du juge aux affaires familiales devait avoir lieu en juin.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles