Pas-de-Calais: report d'une législative partielle en raison du confinement

H.G.
·1 min de lecture
Photo d'illustration - Jeff Pachoud, AFP/Archives
Photo d'illustration - Jeff Pachoud, AFP/Archives

L'élection législative de la 6e circonscription du Pas-de-Calais, prévue initialement les 22 et 29 novembre, a été reportée au 13 et 20 décembre, "en raison des mesures de confinement en vigueur", selon le Journal officiel.

En septembre, le député Ludovic Loquet avait démissionné de son mandat pour pouvoir rester maire après avoir remplacé l'élue LaREM Brigitte Bourguignon, dont il était le suppléant, quand elle a été nommée en juillet ministre déléguée chargée de l'Autonomie.

Cette dernière, à nouveau candidate à ce scrutin, avait appelé à ce report, expliquant sur sa page Facebook de campagne que "le confinement sanitaire rend finalement impossible l'organisation d'une campagne électorale dans de bonnes conditions, ainsi que la tenue d'élections."

"Face à la crise sanitaire, le sens du devoir et des responsabilités me conduisent à être pleinement engagée auprès des acteurs de terrain pour faire face et protéger les Français, notamment nos aînés les plus vulnérables", ajoute-elle.

Une décision non contestée

Faustine Maliar, conseillère régionale LR, collaboratrice de cabinet de la maire de Calais et candidate à la députation, a "déploré une nouvelle fois que Madame Bourguignon utilise sa fonction ministérielle à des fins électorales".

Reporter l'élection "n'est pas sans conséquence pour les habitants de la 6e circonscription qui se retrouvent (...) privés d'un représentant à l'Assemblée nationale", a-t-elle réagi, tout en admettant que le "bien-fondé" de cette mesure "ne saurait être contesté au regard de l'évolution préoccupante de la situation sanitaire".

Article original publié sur BFMTV.com