Pas-de-Calais : la mère d'une Française détenue en Syrie entame une grève de la faim pour demander le rapatriement de sa fille

franceinfo
·1 min de lecture

Pascale Descamps a démarré, lundi 1er février, une grève de la faim, lassée de l'absence de réponse des autorités françaises à ses multiples sollicitations. Cette femme de 55 ans, qui vit à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), demande depuis plusieurs mois le rapatriement de sa fille et de ses quatre petits-enfants, détenus dans des camps en Syrie.

Partie en 2015 avec son époux et leurs enfants, la fille de Pascale Descamps, âgée de 32 ans, souffre aujourd'hui d'un cancer du côlon. Depuis deux ans, elle est emprisonnée dans un camp en Syrie, avec ses quatre enfants, âgés de 2 à 11 ans. Son mari, combattant dans les rangs de l'Etat islamique, a été tué, quelques mois après leur arrivée sur place.

Aucune réponse des autorités françaises

Face à la récente aggravation de l'état de santé de sa fille, Pascale Descamps avait demandé en novembre dernier son rapatriement sanitaire ainsi que celui de ses petits-enfants. Une demande à laquelle aucune autorité n'a daigné répondre : "Ni le ministère des Affaires étrangères, ni le gouvernement, ni l'Elysée n'ont répondu à nos demandes. Les courriers de notre cliente sont également restés sans réponse", souligne Emmanuel Daoud, l'un des avocats de Pascale Descamps, joint par franceinfo. Ces démarches (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi