Pas-de-Calais : un gendarme blessé en empêchant une traversée illégale de la Manche par des migrants

© Denis Charlet / AFP

Un gendarme a été blessé à l’arme blanche lors d’une intervention à Oye-Plage, dans le Pas-de-Calais ce samedi matin. Un groupe de gendarmes était en train de tenter d’empêcher une soixantaine de migrants, sur une embarcation, de traverser la Manche pour rejoindre illégalement l’Angleterre. Vers 7h20, l’un des agents a donc reçu un coup de couteau à la main alors qu’il « essayait de crever le bateau » dans lequel se trouvaient les migrants, a précisé le général Frantz Tavart, commandant du groupement de gendarmerie du Pas-de-Calais.

À lire aussi Migrants dans la Manche : un nouvel accord entre Paris et Londres pour lutter contre les traversées illégales

Le gendarme opéré

L’agression a été commise « dans une certaine cohue », a-t-il précisé. Face à un contexte « tout de suite très viril », les gendarmes ont dû faire usage de gaz lacrymogène.

Le gendarme blessé a dû être opéré après qu’une artère ait été touchée. Ses collègues cherchent à identifier l’auteur du coup de couteau parmi la soixantaine de migrants. Une majorité d’hommes se trouvaient à bord mais également des femmes et des enfants.

Une « augmentation de la violence »

Frantz Tavart a dénoncé une « augmentation de la violence à l’encontre des forces de l’ordre » lors de ces interventions pour empêcher les traversées illégales de la Manche. Deux jours plus tôt, un autre gendarme a déjà reçu « des coups de bâton » lors d’une autre opération similaire. Dans la nuit de vendredi à samedi, trois bateaux ont é...


Lire la suite sur LeJDD