Dans le Pas-de-Calais en France, des crues "exceptionnelles" en cours

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a fait état sur le réseau X (ex-Twitter) de "sept personnes blessées", sans plus de détail, ajoutant que plus de 1.500 sapeurs-pompiers étaient mobilisés dans le Nord Pas-de-Calais.

Lundi, une personne avait été légèrement blessée par la foudre tombée sur une habitation, et une personne "bloquée dans sa voiture" avait été évacuée de justesse, a indiqué la préfecture, ajoutant qu'il n'y avait pas eu d'autre blessé mardi.

Le fleuve côtier Aa a été placé en vigilance rouge dès lundi soir, suivi de la Liane mardi matin, après des averses ayant pris un caractère orageux plus intense que prévu dans la nuit de lundi à mardi.

Quelques jours après des inondations liées à la tempêtes Ciaran, une soixantaine de communes ont été "impactées" par ces nouvelles inondations, avec des dégâts "importants", a précisé la préfecture, qui a décidé de fermer des dizaines d'établissements scolaires.

Vigicrues, le service d'information sur les risques de crues des principaux cours d'eau en France, qualifie d'"exceptionnelles" celles de mardi, ajoutant que les crues de l'Aa dépassent le record "historique de mars 2002", lorsque plusieurs centaines d'habitations avaient été inondées.

"Tout est à refaire"

A Boulogne-sur-Mer, un ponton du port a cédé et certains bateaux ne sont plus sécurisés, a indiqué la communauté d'agglomération.

A Blendecques, près de Saint-Omer, où le soleil est revenu en début de matinée, les habitants constatent les dégâts dans les maisons sinistrées.

"Tout est à refaire", déplore Ludovic Provence, 43 ans, venu chez sa marraine pour tenter de limiter les dégâts. Le plus dur, sourit-il tristement, "ça a été de faire sortir mon parrain", qui "ne voulait pas sortir (...) c'est sa maison". En 2002, déjà, il était resté si longtemps qu'il avait dû être évacué par la fenêtre.

"On sait pas par où ça passe, on comprend pas", indique Vincent Maquignon, adjoint au maire de Blendecques, qui a lui-même eu 60 cm d'eau chez lui, en dépit des barrières anti inondations. "Sans ça, je pense qu'on serait à plus d'1,5 m dans la maison".

Une salle de sport a été réaménagée en centre d'hébergement avec une vingtaine de lits de camp et du café chaud. Régis, retraité, s'y est réfugié avec son chien Chaussette dès lundi soir, alors que l'eau montait "par le carrelage".

Un ami l'a conduit chez lui en engin de chantier mardi matin, pour constater les dégâts : 20 cm d'eau boueuse dans la maison, 40 dans le garage. "On est vivant, c'est tout ce qui compte, le reste c'est de la merde", lâche-t-il sèchement.

Des dizaines d'établissements scolaires fermés

Alors que Météo-France prévoit une reprise des averses, la préfecture a décidé de fermer à la mi-journée les établissements scolaires de 33 communes supplémentaires du Pas-de-Calais, dans le bassin de Liane autour de Boulogne-sur-Mer.

Cette décision intervient après la fermeture, décidée la veille, des établissements scolaires de Saint-Omer et de 35 autres communes du bassin de l'Aa, soit 67 écoles, quatre collèges et quatre lycées, pour toute la journée de mardi.

La circulation ferroviaire était coupée sur le littoral entre Boulogne et Etaples, a indiqué la SNCF sur X.

Les "pics de crues ont été atteints sur les stations amont" des bassins de la Liane, l'Aa, et la Hem placée en vigilance orange, a indiqué Vigicrues, tout en soulignant que les niveaux devraient continuer à monter sur les stations aval.

Météo-France prévoit la poursuite d'averses dans le sud-ouest du Pas-de-Calais.

Sur la Liane, la crue actuelle est "supérieure" à celle que le fleuve avait connue le 2 novembre sur le passage de la tempête Ciaran, précise Vigicrues dans son bulletin de 10H00, ajoutant que "des débordements généralisés et très dommageables sont en cours à l'aval à Isques".

Dans le bassin de l'Aa, "des débordements généralisés et très dommageables sont en cours à l'aval à Wizernes", détaille Vigicrues, indiquant que cette crue "peut représenter un risque pour les systèmes d'endiguement présents dans le secteur".

La vigilance rouge annoncée lundi à 16H00 par Météo-France s'applique jusqu'à mercredi soir.